Infos & Conseils

La maltraitance (sévices graves et actes de cruauté) est puni de 2 ans de prison et 30 000€ d'amende. (art.521-1 du code pénal)

L'abandon d'un animal domestique est aussi un cas de maltraitance et est puni des mêmes sanctions (sauf s'il est abandonné dans un refuge)

CHATS





Au secours ! Mon chat m'agresse ! 
Il faut savoir avant tout que votre chat a des raisons bien précises de vous agresser... Il ne fait pas ça par plaisir...
Le tout est de comprendre quelles sont ces raisons pour pouvoir y remédier...
Cela peut être de "L'AGRESSION PAR ENNUI"
Votre chat s'ennuie en votre absence, et vous le fait savoir dès votre retour en vous mordant et en vous griffant les pieds... Il se prend pour un chasseur, et sa proie,... c'est vous !
Cela peut être de "L'AGRESSION TERRITORIALE"
Pour un chat, tous les endroits où il a déposé son odeur lui appartiennent. Il est donc difficile de devoir partager son territoire avec des intrus, qu'ils soient de la même espèce... ou pas !
Cela peut être de "L'AGRESSION PAR IRRITATION"
Quelque fois, à défaut d'avoir été suffisamment en contact avec l'être humain durant son jeune âge, le chat peut ne pas tolérer les caresses de ses maîtres, qui sont pour lui insupportables (au bout d'un moment).
Il existe bien d'autres raisons qui pourraient justifier le comportement agressif chez le chat...
Attention : Certaines affections peuvent rendre votre chat agressif. Un chat blessé peut également réagir vivement. Avant toute consultation comportementale, consulter votre vétérinaire afin d'écarter toute cause médicale.

Les troubles du comportement chez le chat :
Les principaux troubles de comportements observés chez le chat découlent bien souvent de l’ennui et du stress.
Il est donc très important d'offrir à son chat un environnement stimulant et enrichissant, où il pourra exprimer ses comportements normaux (surtout s'il ne sort pas).
Quand on parle d'environnement stimulant et enrichissant, cela inclut l’environnement physique, l’environnement social, les stimulations sensorielles (olfactives, visuelles, et tactiles), les programmes d’alimentation et la stimulation mentale (faire des choix, recherche).
Le chat peut exprimer son stress de plusieurs façons :
- En se cachant, et s'isolant plus que d'ordinaire
- Par du marquage (urinaire ou fécale hors de la litière)
- Par des vocalisations excessives
- Par des griffades
- Par un léchage excessif (lorsqu’il est anxieux ou contrarié, faire sa toilette lui procure du réconfort et l’aide à diminuer son stress)
- Il peut même s’en prendre à son maître (l’agressivité est due la plupart du temps à la peur ou au stress)
- Perte d’appétit ou un désintérêt pour le jeu
Attention à ne pas négliger la cause médicale : Votre chat est peut-être tout simplement malade. Dans ce cas, une visite chez votre vétérinaire s'impose avant toute consultation comportementale.

La Température du Chat :
La température du chat doit normalement être comprise entre 38 et 39° en moyenne. Autour de 39.5°, votre chien a de la fièvre. Autour de 40.5°, c'est même une fièvre très élevée !!! Consulter votre vétérinaire. Pour le chaton, sa température n'est que de 35.5° à la naissance. En dessous de 35°, son pronostic vital est en jeu. Si vous avez des chatons, gardez les dans un pièce avoisinant les 26°, et assurez vous que la température proche de lui se situe vers les 32°. et éviter les courants d'air.


Dans son armoire à pharmacie : 
Il est important d'avoir : Un crochet pour extraire les tiques en toute sécurité, un thermomètre pour vérifier sa température au moindre doute, de l'eau oxygénée pour les petits saignements, de la Bétadine cutanée pour désinfecter des plaies, du Sérum physiologique pour nettoyer les yeux, de l'huile d'amande douce pour nettoyer les oreilles, une pommade type Homéoplasmine pour favoriser la cicatrisation, de la Biafine en cas de brûlure, et de l'Ultra Levure en cas de diarrhée passagère, de l'huile de paraffine soit pour faire passer les boules de poils ou en cas de constipation. (pour les boules de poils, l'huile d'olive est également très bien... et en plus nos chats adorent !!!)
Attention : Ne piochez pas dans votre propre armoire à pharmacie. Certains produits humains sont particulièrement dangereux pour les animaux domestiques. Prenez conseil auprès de votre vétérinaire.



CHIENS





Le chien et les couleurs...
Le saviez-vous ?
Le chien aura du mal à voir une petite balle rouge lancée dans l'herbe car il a une vue "Dichromatique" et il ne voit bien uniquement que le "BLEU" et le "JAUNE"
N'oubliez donc pas ce petit détail lors du choix des jeux et des activités...

La Phobie chez le chien :
Qu'est ce que la Phobie du chien ?
La phobie, c'est une réaction de peur disproportionnée et pathologique face à stimulus appartenant à l'environnement habituel.
Cela peut être tout simplement une peur panique des bruits de la rue, de ses propres congénères, des êtres humains... Ces phobies s'avèrent très contraignantes pour le chien car elles lui empêchent de vivre normalement.
La phobie des êtres humains est l'une des plus fréquentes, comme la phobies des congénères. On les appelle les "phobies sociales". Elles sont les plus ennuyeuses car elles peuvent, malheureusement, avec le temps, évoluer vers de l'agressivité.
Il existe également d'autres phobies, plus spécifiques, comme les bruits intenses (pétards, coup de feu, sirène...) et aussi des phobies plus particulières comme les plaques d'égout, les containers à poubelles sur les trottoirs, les panneaux de signalisation...
Quelles en sont les causes principales ?
Les phobies sont le plus souvent le résultat de mauvaises conditions de développement. Si l'animal n'a pas rencontré une certaine catégorie de stimulations durant son jeune âge (avant 3 mois), il sera sans doute définitivement craintif.
Par exemple, un animal qui n'a pas eu (ou très peu) de contact avec l'être humain dans son jeune âge sera craintif puis certainement phobique des humains.
Quelle différence entre la peur (crainte) et une phobie ?
La peur est une réaction normale de l'individu. Elle lui permet juste de se protéger mais n'empêche pas la découverte du monde et l'apprentissage. La peur reste limitée dans le temps.
La phobie est, par contre, une réaction amplifiée qui empêche l'apprentissage. Elle a tendance à s'aggraver et à s'amplifier. Elle se généralise par anticipation.
Donc, si vous souhaitez acquérir un animal, il est donc primordial de bien vous renseigner de l'endroit où il vient (animalerie, éleveur, refuge, particulier...), et d'avoir le maximum d'information sur ses conditions de développement.
Comp'Ani Pro 10 peut vous aider à faire votre choix et à analyser la situation avant l'acquisition de votre nouveau compagnon.

Pourquoi avez-vous tout à gagner d'arrêter de punir totalement votre chien ?
Voici les 3 raisons pour lesquelles punir son chien n’a aucune utilité :
1 - Le chien ne comprend jamais pourquoi il est puni. 
Ces capacités sont surestimées. Punir son chien ne donne jamais aucun résultat. Il ne le sait pas et il ne peut pas le comprendre.
2 - Ce n’est pas un mode d’apprentissage.
Punir son chien n’est pas une méthode d’apprentissage. vous tentez de lui apprendre des concepts humains qui sont totalement hors de sa portée.
3 - Le chien n’apprend pas à respecter des règles de vie.
Punir un chien, c’est essayer de lui apprendre des règles de vie.
Éduquer un chien, c’est avoir des objectifs précis.
Donc si l’idée de punir son chien vous dérange, si vous avez commencé à avoir des doutes sur l’utilité de la punition, vous pouvez arrêter dès maintenant et éduquer votre chien efficacement sans plus jamais être dans un rapport de force.

Votre chiot mâchouille ? Mordille ? Mâchonne ?
Les chiots ont la fâcheuse tendance à mordiller tout ce qu'ils trouvent sur leur chemin... Le plus souvent, par jeu, de temps en temps par ennui, et principalement par instinct !
Il est vrai qu'il est frustrant de retrouver sa nouvelle paire de chaussures ou chaussons mâchouillée, ou votre pile de journaux complètement déchiquetée !!!
Il existe des méthodes, ou plutôt des ruses pour éviter cela, et lui faire perdre ces mauvaises habitudes...
Mais voici les choses à ne jamais faire : 
1 - Ne jamais laisser à disposition de votre chiot des objets de valeur ou autre avant de lui avoir appris ce qui est autorisé ou interdit ! 
2 - Ne jamais lui donner un vieux chaussons ou une vieilles chaussure, ou encore un vieux vêtement... Ce dernier ne comprendrait pas pourquoi il est autorisé à jouer avec ceux ci, et pas avec les autres...
3 - Ne jamais tirer sur l'objet que le chiot est en train de mâchouiller, car il prendrait ceci comme un appel au jeu, et tirerait dessus de plus belles...

La Température du Chien :
La température du chien doit normalement être comprise entre 38 et 39°. Autour de 39.5°, votre chien a de la fièvre. Autour de 40.5°, c'est même une fièvre très élevée !!! Consulter votre vétérinaire. La température normal du chiot est de :  35°5 à la naissance, 35°5 à 37° pendant la 1ère semaine, 36° à 38° pendant les 2 et 3ème semaines, 38° (température de l'adulte) à partir de la 4ème semaine. Il faut savoir que : à 35° : il est incapable de téter, à 34°5 : il est rejeté par sa mère et à 22° : il rentre dans un état de torpeur qui précède la mort.


Dans son armoire à pharmacie : 
Il est important d'avoir : Un crochet pour extraire les tiques en toute sécurité, un thermomètre pour vérifier sa température au moindre doute, de l'eau oxygénée pour les petits saignements, de la Bétadine cutanée pour désinfecter des plaies, une pommade type Homéoplasmine pour favoriser la cicatrisation, de la Biafine en cas de brûlure, et de l'Ultra Levure en cas de diarrhée passagère...
Attention : Ne piochez pas dans votre propre armoire à pharmacie. Certains produits humains sont particulièrement dangereux pour les animaux domestiques. Prenez conseil auprès de votre vétérinaire.

Le vieillissement du chien : 
Parce qu'il se sent plus vulnérable, qu'il souffre ou qu'il n'a plus de repère, votre chien peut devenir anxieux. Le laisser dormir à longueur de journée sous prétexte qu'il a besoin de se reposer est une très mauvaise idée et risque surtout de favoriser une dépression. Plus que jamais il a besoin de vous à ses côtés ! Continuez à le stimuler par des sorties et par le jeu !

LES DEUX...




Comment surmonter la mort de son animal de compagnie ?
Nos animaux vivent, hélas, moins longtemps que nous...
C'est donc une épreuve inévitable que de pleurer son animal disparu.
- Comment surmonter sa peine ?
- Doit-on en reprendre un de suite ?
- Comment agir avec les autres animaux ?
Le deuil de son animal (comme d'un ami, d'un parent...) se fait en plusieurs étapes : Déni, colère, tristesse, acceptation...
Il n'y a malheureusement pas de recette magique pour bien vivre après la mort de son animal, il existe cependant des solutions pour réussir à avancer et faire son deuil avec plus de sérénité.
Si vous avez d'autres animaux dans la maison, il est important de les préserver, car eux aussi peuvent souffrir de la perte de leur compagnon...
Comp'Ani Pro 10 peut vous accompagner dans cette épreuve...

En ces fortes chaleurs, VOUS NE DEVEZ JAMAIS laisser des animaux dans un véhicule stationné au soleil et même à l’ombre par des journées de grandes chaleurs.
Les conséquences liées à une température trop intense dans l’habitacle de votre voiture peuvent être désastreuses.  Exemple : S'il fait 22° au soleil, il peut faire jusqu'à 50° dans le véhicule... Imaginez une température avoisinant les 40° (comme en ce moment)... la température à l'intérieur de votre véhicule peut atteindre les 100°. Et il est donc ridicule de croire que le fait de laisser les vitres légèrement ouvertes est suffisant pour dissiper la chaleur !!!
Le fait de laisser un chien dans une voiture sans aération pendant la canicule est une infraction de mauvais traitements envers un animal domestique, prévue à l’article R. 654-1 du Code pénal, est punie d’une peine d’amende dont le montant maximum est de 750 euros.







Comments